🚀 Devenir-coursier-velo.com devient Coursier Job

Foodora ferme, mais avec classe

Publié le Mis à jour le

Il y a quelques jours, Foodora a officiellement annoncé sa fermeture. La date était fixée au 28 Septembre 2018 mais a été avancée au 13 Septembre.

Une fermeture stratégique

Foodora était à vendre depuis le 3 Août. Faute d'acheteur et malgré les bonnes performances de l'entreprise, Delivery Hero — qui possède Foodora — est contraint de cesser son activité en France.

« La principale raison, c’est que nous nous trouvons trop loin du numéro 1 », a expliqué Delivery Hero. En effet, Foodora ne s'est pas étendu sur le territoire français depuis mi-2017 alors que la concurrence, notamment Uber Eats et Deliveroo, ouvre de nouvelles villes quasiment tous les mois.

Dans la FoodTech, si l'on n'avance pas, c'est la mort assurée. Après Take Eat Easy en 2016, Foodora en paye le prix fort en 2018.

La classe finale

On peut reprocher ce que l'on veut à Foodora, mais la gestion de cette fin d'activité est exemplaire. C'est à l'opposé de ce que nous avions pu voir avec Take Eat Easy en 2016. Cette fois, l'entreprise ne ferme pas du jour au lendemain et a les fonds pour payer ses coursiers jusqu'au bout.

La fin originellement prévue

Afin d'expliquer la situation, ils ont envoyé ce mail à tous les livreurs Foodora :

Bonjour à tous,

Suite à l’annonce de la mise en vente de Foodora France le 3 août dernier par Delivery Hero, nous n’avons pas été en mesure d’identifier un investisseur en mesure de garantir les fondements de notre identité (notamment la garantie d’une rémunération fixe horaire). Foodora France cessera par conséquent son activité le 28 Septembre 2018.

Nous sommes navrés d’en arriver à cette situation mais néanmoins très fiers d’avoir collaboré avec vous lors des 3 dernières années pour créer l’un des acteurs majeurs de la livraison de restaurants en France. Concernant la suite, le volume de commande étant logiquement amené à se réduire à partir de cette annonce il est probable que le nombre de shifts proposés diminuera significativement dès aujourd’hui.

Conformément au contrat de prestation de services établi entre Foodora France et votre micro-entreprise, cet e-mail constitue une notification écrite de rupture de collaboration. Le préavis court jusqu’au 28 Septembre 2018. Nous renonçons irrévocablement à la restitution du matériel qui vous a été prêté. Votre chèque de caution sera donc détruit.

Il n’y a pas d’inquiétude à avoir concernant le paiement de vos factures nous effectuerons bien entendu le règlement de toutes les prestations effectuées jusqu’au dernier jour. Les pré-factures pour les shifts qui seront effectués entre le lundi 20 Août 2018 et le 28 Septembre 2018 seront envoyées le 1 Octobre 2018. Les factures sont à envoyer avant le 3 Octobre 2018 à 12h. L’ordre de virement partira le 4 Octobre dans la matinée. L’opération sera répétée le 10 Octobre.

Nous vous remercions à nouveau et vous souhaitons une excellente continuation !

L’Équipe Foodora

La vraie fin

Foodora a donc eu bien des difficultés à réaliser son dernier mois. Par conséquent, ils arrêtent plus tôt que prévu initialement.

Bonjour à tous,

Du fait de la baisse significative du nombre de commandes et d'une moindre disponibilité des coursiers suite à l'annonce de la fin de notre activité, nous ne serons malheureusement pas en mesure d'assurer le service de livraison à partir demain - jeudi 13 Septembre à 17h30.

Par conséquent, les pré-factures pour les shifts qui ont été effectués entre le lundi 20 Août 2018 et le jeudi 13 Septembre 2018 seront envoyées le 17 Septembre 2018. Les factures sont à envoyer avant le 18 Septembre 2018 à 12h. L’ordre de virement partira le 19 Septembre dans la matinée. L’opération sera répétée le 20 Septembre à 12h puis une dernière fois le 24 Septembre 2018 à 12h.

Nous vous remercions à nouveau et vous souhaitons une excellente continuation !

Cordialement,
L'Équipe Foodora

L'après Foodora

La fermeture de l'entreprise est regrettable pour l'ensemble des coursiers. En effet, grâce à sa relative petite taille, Foodora était resté dans un esprit un peu plus familiale et « pro ».

L'entreprise était la seule à proposer un minimum garanti tout le temps et des rémunérations fixes certains jours. Ainsi, elle offrait donc une certaine stabilité pour les coursiers. Le changement d'entreprise va psychologiquement faire mal et va mettre un sacré coup dans le portefeuille des coursiers Foodora.

Enfin, le plus gros problème est que le nombre d'entreprises se resserre et on le sait, les monopoles ne sont jamais bons pour personne ... Cependant, de nouveaux acteurs comme You2You arrivent sur le marché. Pour y voir plus clair, vous pouvez comparer toutes les entreprises du secteur à l'aide de notre tableau comparatif.

- / 5 (Aucun vote)