👀 Aides et conseils pendant le Covid-19 >>

Quel sac choisir pour un coursier à vélo ?

Publié le
Mis à jour le
4 min de lecture
21 commentaires

Coursier à vélo, quel sac choisir ? Cube, sac à dos isotherme ou non, rack, brandé ou pas, les choix sont nombreux quand on se lance comme coursier.

Coursier à vélo

Plu­sieurs points sont à prendre en compte. Tout d’abord, l’in­ves­tis­se­ment que vous pou­vez vous per­mettre, mais aus­si le nombre de pla­te­formes pour les­quelles vous allez tra­vailler. Et sur­tout, ce qu’il est pos­sible d’é­qui­per sur votre vélo. Quelles que soient les options choi­sies, il faut rete­nir qu’au­cune pla­te­forme ne peut vous impo­ser d’u­ti­li­ser un sac ou cube « bran­dé » (c’est-à-dire per­son­na­li­sé à ses couleurs).

Vous êtes pres­ta­taire de ser­vices indé­pen­dant. Vous êtes donc libre d’u­ti­li­ser votre propre matériel.

Le maté­riel des pla­te­formes de coursier 

Si vous ne sou­hai­tez tra­vailler que quelques heures par semaine, vous ne vou­drez sans doute pas inves­tir trop dans votre maté­riel. Ce sera notam­ment le cas des étu­diants ou des cour­siers exer­çant cette acti­vi­té en com­plé­ment d’une autre. La bonne solu­tion dans ce cas est de tra­vailler avec le maté­riel four­ni par la pla­te­forme avec laquelle vous vous lan­cez. En effet, le maté­riel pour­ra dans ce cas être gra­tuit, avec le kit de démar­rage de Deli­ve­roo.

Le cube peut dans ce cas être une solu­tion accep­table. Il aura l’a­van­tage de se suf­fire à lui-même, sans qu’il y ait besoin d’y rajou­ter un porte-bagage ou tout autre sac sup­plé­men­taire. Si la pla­te­forme le per­met, pré­fé­rez un sac dépliable avec une plaque à l’in­té­rieur et un volume suf­fi­sant pour trans­por­ter les piz­zas. Deli­ve­roo par exemple pro­pose les deux options.

coursier_a_velo_4

Si vous sou­hai­tez exer­cer à temps plein, uti­li­ser le maté­riel des pla­te­formes reste une solu­tion pos­sible. Tou­te­fois, vous ris­quez de vite encom­brer vos pla­cards ! En effet, les pla­te­formes deman­de­ront à ce que soit vous pre­niez leur maté­riel, soit que vous pré­sen­tiez du maté­riel non bran­dé. À défaut, votre compte pour­ra ne pas être acti­vé. En théo­rie, rien n’in­ter­dit donc de livrer avec le sac d’un concur­rent. Mais, dans la pra­tique, mul­ti­plier les pla­te­formes risque de rimer avec une mul­ti­pli­ca­tion du nombre de sacs que vous aurez chez vous. La meilleure solu­tion reste donc d’in­ves­tir dans du maté­riel neutre, qui ne fasse appa­raître le nom d’au­cune des pla­te­formes de livraison.

Regar­dez la sélec­tion de la com­mu­nau­té concer­nant les sacs pour cour­sier à vélo.

L’a­chat d’un cube 

Si vous sou­hai­tez inves­tir dans un cube, pré­voyez une dimen­sion inté­rieure de 33×33 cm, comme, par exemple, ceux de la marque D!Bag. Ces cubes ont un volume suf­fi­sant pour la qua­si-tota­li­té des com­mandes. Cela dit, nous décon­seillons de res­ter sur un cube pour des shifts fré­quents et/​ou longs.

Le cube est par défi­ni­tion rigide sur tous ses côtés. Il amè­ne­ra donc vite la sen­sa­tion gênante d’a­voir une plaque dans le dos, voire à terme des dou­leurs, notam­ment au niveau des lom­baires. De par sa taille, il aura éga­le­ment une plus forte prise au vent qu’un sac et risque de vous désta­bi­li­ser. De plus, étant encom­brant, il risque d’être gênant pour ren­trer dans les res­tau­rants ou dans cer­tains ascen­seurs. Enfin, on ne peut jamais être sûr de la par­faite hori­zon­ta­li­té des piz­zas, selon la pos­ture adop­tée sur le vélo.

L’a­chat d’un sac 

Il est donc pré­fé­rable d’u­ti­li­ser un véri­table sac à dos. Le poids du sac sera un élé­ment impor­tant à prendre en compte si vous effec­tuez des jour­nées longues. Des poids qui peuvent aller de 1,3 kg pour l’Ort­lieb Mes­sen­ger à presque 3 kg pour le com­bo hPa Mes­sen­ger 60 + Iso­pack 40. Vos épaules vous remer­cie­ront de leur épar­gner la dif­fé­rence si vous tra­vaillez tous les jours du matin au soir !

Stuart exige un sac à dos d’une capa­ci­té de 60L et un sac iso­therme sup­plé­men­taire, à plat, de 20L. À part pour cette pla­te­forme, il n’est pas utile d’a­voir une capa­ci­té de char­ge­ment déme­su­rée. Le Mes­sen­ger 40 d’h­Pa (qui a long­temps été four­ni par Foo­do­ra) d’une capa­ci­té donc de 40L est ample­ment suf­fi­sant pour y loger deux com­mandes à la fois. Les Mes­sen­ger ou Mes­sen­ger Pro d’Ort­lieb d’une capa­ci­té de 39L sont éga­le­ment des sacs très répan­dus par­mi les coursiers.

Pri­vi­lé­giez un sac de bonne qua­li­té et confor­table afin que, dans le temps, votre dos et le sac tiennent la route.

Dans le cas de l’u­ti­li­sa­tion d’un sac à dos, il fau­dra pré­voir un petit sac com­plé­men­taire type gla­cière pour le trans­port à plat. Selon ce qu’il est pos­sible d’ins­tal­ler sur le vélo, ce sac peut se posi­tion­ner sur un porte bagages avant ou arrière. Il peut éga­le­ment être pos­sible d’installer un rack sur le gui­don, qui vient s’ap­puyer sur le cintre et sous la potence.

coursire_a_velo_3

En défi­ni­tive, quel est le meilleur matériel ? 

Pour quel­qu’un tra­vaillant peu ou ne sou­hai­tant pas faire trop de frais pour débu­ter, le maté­riel four­ni par les pla­te­formes suf­fi­ra. Pour quel­qu’un qui se lance à temps plein, il est donc pré­fé­rable d’in­ves­tir dans son propre maté­riel. Quoi qu’il en soit, un sac à dos sera tou­jours plus confor­table qu’un cube.

Pour ce qui est du reste de l’é­qui­pe­ment, pen­sez à consul­ter la page du kit par­fait du cour­sier à vélo pour ne rien oublier au moment de vous lan­cer. Par ailleurs, pour échan­ger sur le métier, n’hé­si­tez pas à rejoindre le groupe Face­book !