Tousfacteurs recherche des coursiers à Paris. Voir l'offre 👀

Vélo, scooter ou voiture : quel véhicule choisir pour livrer ?

Publié le
Mis à jour le
9 commentaires
4 min de lecture

Vous êtes impatient de rouler et de gagner votre premiers euros. Mais, avant de vous lancer définitivement dans l’aventure, un choix crucial reste à faire : celui du véhicule. Alors, quel véhicule choisir : vélo, scooter ou voiture ?

Aire de stationnement pour vélos
Sommaire
Les obligations des plateformes #
Les avantages et inconvénients du moyen de locomotion #
Livrer en vélo #
👍 Les avantages du vélo #
👎 Les inconvénients du vélo #
Livrer en scooter ou en voiture #
👍 Les avantages de la voiture et du scooter #
👎 Les inconvénients du scooter et de la voiture #
Choisir en fonction du temps de travail #
Si vous êtes livreur occasionnel #
Les coursiers à 35 heures et plus #
Finalement quel véhicule choisir ? #

Ayant fait vos démarch­es de micro-entre­pre­neur et vous étant ren­seigné sur les bases du méti­er, vous vous deman­dez s’il est plus judi­cieux d’effectuer ses livraisons en scoot­er, voiture, vélo clas­sique ou vélo électrique.

Pour choisir votre fidèle com­pagnon, vous devez tenir compte de plusieurs fac­teurs :

  1. Les oblig­a­tions des plateformes
  2. Les avan­tages et incon­vénients du moyen de locomotion
  3. Les heures que vous souhaitez réaliser

Les oblig­a­tions des plate­formes #

Avant tout, il est pri­mor­dial de regarder les oblig­a­tions des plate­formes en ce qui con­cerne le véhicule de livraison.

En France, Deliv­eroo, Uber Eats, Stu­art, Frichti et You2You exi­gent que les cour­siers livrent en vélo, clas­sique ou élec­trique.

Cepen­dant, dans de nom­breuses villes de France, il est pos­si­ble de voir beau­coup des gens livr­er en scoot­er ou en voiture. Mais, cela n’est pas pour autant légal. En effet, d’une part, les plate­formes ne l’au­torisent pas. D’autre part, afin de livr­er en scoot­er ou en voiture, il est néces­saire de dis­pos­er d’une licence de trans­port léger de marchan­dise. Livr­er sans cette licence est puni par la loi et de lour­des sanc­tions peu­vent être appliquées.

Les avan­tages et incon­vénients du moyen de loco­mo­tion #

Ensuite, il faut s’in­téress­er aux avan­tages et incon­vénients du vélo, du scoot­er et de la voiture afin de livr­er effi­cace­ment tout en étant rentable.

Livr­er en vélo #

En met­tant à part le fait que livr­er en vélo est l’u­nique moyen d’être cour­si­er pour les plate­formes, le vélo est le moyen de loco­mo­tion le plus intéres­sant pour livr­er. Toute­fois, il présente quand même des inconvénients.

👍 Les avan­tages du vélo #

  • En ville, le vélo per­met de se déplac­er plus rapi­de­ment qu’en scoot­er ou en voiture
  • Il n’y a pas d’essence ou d’as­sur­ance à payer
  • Les frais d’en­tre­tien sont beau­coup moins élevés
  • C’est l’unique moyen autorisé pour livr­er via les plateformes
  • Le vélo est un véhicule écologique

👎 Les incon­vénients du vélo #

  • Le vélo est plus vul­nérable sur la route
  • Les con­di­tions de tra­vail sont liées à la météo
  • Quand on sort du cen­tre des villes, les dis­tances de livraisons peu­vent rapi­de­ment aug­menter et les routes sont plus dangereuses

Tout savoir sur la nutri­tion, la pré­pa­ra­tion physique et la récupéra­tion du cour­si­er à vélo.

Livr­er en scoot­er ou en voiture #

Livr­er en scoot­er ou en voiture n’est pas claire­ment pas la chose la plus intéres­sante pour max­imiser ses revenus. Ces véhicules présentes trop d’inconvénients.

👍 Les avan­tages de la voiture et du scoot­er #

  • Le scoot­er ou la voiture est moins fatiguant
  • Les cours­es sont plus confortables
  • On se déplace plus rapi­de­ment dans les agglomérations

👎 Les incon­vénients du scoot­er et de la voiture #

  • Les frais sont très élevés (assur­ance, essence, entretien …)
  • Non autorisés par les plateformes
  • Néces­site une licence
  • Ce sont des véhicules polluants
  • Plus lent en cen­tre ville et dans cer­taines agglomérations
velo_pignon_fixe

Choisir en fonc­tion du temps de tra­vail #

Enfin, le choix du véhicule doit se faire en fonc­tion du nom­bre d’heures que vous allez réalis­er en tant que cour­si­er.

Si vous êtes livreur occa­sion­nel #

Si vous comptez rouler unique­ment le week-end ou quelques soirées par semaine, la ques­tion ne se pose même pas : préférez le vélo clas­sique pour livr­er. Il ne vous coûtera pas cher et sera sim­ple à entretenir.

Évitez les VTT et les vélos de ville. Ils sont bien trop lourds et pas du tout adap­tés à cette util­i­sa­tion. Ces derniers vous ralen­tiront à tel point que vous pour­riez finir par être dégoûtés de la livraison.

Nous vous con­seil­lons les vélos à pignon fixe (fix­ie), les grav­els ou les vélos de route. Le fix­ie est plus par­ti­c­ulière­ment adap­té si votre ville n’est pas trop val­lon­née et que les routes sont de bonne qual­ité. Ce vélo est très prisé des cour­siers parce qu’il est à la fois léger et facile d’entretien.

Les cour­siers à 35 heures et plus #

Pour une util­i­sa­tion plus régulière, à savoir entre 20 heures et 35 heures par semaine, vous pou­vez envis­ager de rouler en élec­trique, mais le vélo clas­sique reste sup­port­able.

Un vélo élec­trique vous coûtera entre 1 000 et 2 000 € à l’achat. En loca­tion, cela sera aux alen­tours de 250 € par mois.

Cepen­dant, si vous faites plus de 35 heures par semaine et que vous tenez à tou­jours avoir vos genoux la quar­an­taine passée, nous vous con­seil­lons d’opter pour un vélo à assis­tance élec­trique.

Si vous êtes un pas­sion­né et que l’effort ne vous dérange pas, un pignon fixe ou un vélo de route fera très bien l’affaire. Mais, ne rechignez pas sur l’entretien du vélo. En effet, les heures de livrai­son met­tront à mal les pièces sen­si­bles de votre vélo tel que le dérailleur.

La voiture ou le scoot­er devient intéres­sant au delà des 40 heures. Toute­fois, n’é­tant pas autorisés par les plate­formes, nous n’en par­leront pas plus et ne vous les recom­man­dons pas.

Finale­ment quel véhicule choisir ? #

En résumé, le véhicule à choisir pour être cour­si­er est le vélo. Mis à part le fait que c’est le seul véhicule autorisé par les plate­formes, c’est aus­si celui qui présente le plus d’a­van­tages com­parés à ses inconvénients.

Le vélo clas­sique est préférable pour les petits, moyens, voire gros rouleurs. Tan­dis que le vélo à assis­tance élec­trique est presque indis­pens­able pour les gros et très gros rouleurs.

Afin de vous aider dans votre choix d’équipements, vous pou­vez regarder, notre guide pour choisir son sac, la sélec­tion d’équipements établi par la com­mu­nauté ain­si que notre kit par­fait du cour­si­er à vélo.