👀 Aides et conseils pendant le Covid-19 >>
Questions fréquentes

Quelles déclarations faire avec Uber Eats ?

Publié le
Mis à jour le
1 min de lecture
1 commentaire

En travaillant avec Uber Eats, vous devez faire 2 déclarations supplémentaires et comprendre une subtilité sur votre déclaration de chiffre d'affaires.

Depuis le 3 Février 2020 

Depuis le 3 Février, Uber Eats a chan­gé son sys­tème de fonc­tion­ne­ment en s’im­plan­tant en France. Cela a donc pour consé­quences de sim­pli­fier toutes les décla­ra­tions à faire avec Uber Eats.

Décla­ra­tion de chiffre d’affaires 

Doré­na­vant, la décla­ra­tion de chiffre d’af­faires est l’u­nique décla­ra­tion à faire lorsque l’on tra­vaille avec Uber Eats. Un cour­sier peut main­te­nant décla­rer ce qu’il reçoit sur son compte ban­caire.


Avant le 3 Février 2020

Avant le 3 Février 2020, Uber Eats, était domi­ci­lié aux Pays-Bas. Cela impli­quait donc de faire deux décla­ra­tions sup­plé­men­taires en plus de la décla­ra­tions de chiffre d’af­faires classique.

Décla­ra­tion de chiffre d’af­faires

Sur la décla­ra­tion de chiffre d’af­faires, un cour­sier ne devez pas décla­rer ce qu’il rece­vait sur son compte ban­caire, mais plu­tôt le mon­tant avant la déduc­tion des frais de ser­vice Uber Eats. Nous aidions les livreurs à com­prendre cette sub­ti­li­té sur notre article sur la décla­ra­tion de reve­nus avec Uber Eats.

Décla­ra­tions sup­plé­men­taires

Comme nous le disions, Uber Eats était basé aux Pays-Bas. De ce fait, un cour­sier devait réa­li­ser deux décla­ra­tions sup­plé­men­taires : la décla­ra­tion de TVA et la Décla­ra­tion Euro­péenne de Ser­vices (DES).

Décla­ra­tion et paie­ment de la TVA

Uber Eats vous fac­tu­rait des frais de ser­vice pour la mise en rela­tion entre vous et le res­tau­rant. Étant don­né que la fac­ture était émise depuis les Pays-Bas, ces frais de ser­vice étaient consi­dé­rés comme une pres­ta­tion de ser­vice intra­com­mu­nau­taire. Que les frais de ser­vice soient de 5 ou 25 %, un livreur devez faire une décla­ra­tion de TVA et payer 20 % de TVA sur ces frais de service.

Décla­ra­tion Euro­péenne de Ser­vices (DES)

De plus, étant don­né qu’un cour­sier ven­dait ses ser­vices à Uber Eats, qui n’est pas basé en France, il devait aus­si réa­li­ser une Décla­ra­tion Euro­péenne de Ser­vices, qui ne coûte rien.