Supplyshop recrute des coursiers à Caen. En savoir plus

Devenir coursier à Les Pavillons-sous-Bois

Publié le
Mis à jour le
2 min de lecture
0 commentaire

Comment devenir cour­sier à Les Pavillons-sous-Bois pour Uber Eats, Deli­ve­roo ou Stuart ? Expli­ca­tions pour être livreur à Les Pavillons-sous-Bois. 

Les Pavillons-sous-Bois

Vous recherchez des coursiers ?
Atteignez +300 coursiers par jour

Poster une offre

Entreprises qui recrutent des livreurs à Les Pavillons-sous-Bois

Comment devenir coursier à Les Pavillons-sous-Bois ?

Dans un premier temps, afin de être livreur dans la ville de Les Pavillons-sous-Bois, vous devez sélec­tion­ner l’en­tre­prise compte tenu de si vous voulez livrer en scooter, en voiture ou à vélo. À noter qu’il est conce­vable de réa­li­ser des livrai­sons pour plu­sieurs entre­prises en même temps.

Afin de vous assis­ter dans la sélec­tion de l’en­tre­prise qui recrute des cour­siers à Les Pavillons-sous-Bois, nous avons élaboré un tableau com­pa­ra­tif. Il offre la pos­si­bi­li­té de confron­ter la tota­li­té des entre­prises de livrai­son qui cherchent des cour­siers. Par consé­quent, à l’aide du tableau com­pa­ra­tif, il est pos­sible de tout mettre en paral­lèle comme les bonus, les rému­né­ra­tions ou les assu­rances que propose chacune des entre­prises. Il vous sera plus aisé de per­ce­voir les béné­fices et les incon­vé­nients de chaque entre­prise dans la ville de Les Pavillons-sous-Bois.

Puis, si l’en­tre­prise où vous sou­hai­tez pos­tu­ler ne recherche que des indé­pen­dants, vous aurez l’o­bli­ga­tion de créer votre micro-entre­prise de livreur. Les pro­cé­dures sont faciles, cepen­dant, elles sont ennuyeuses et chro­no­phages à effec­tuer. En ayant l’ob­jec­tif de vous aider, nous avons rédigé un guide qui vous montre comment faire les démarches pour devenir cour­sier micro-entre­pre­neur. D’ailleurs, Hello My Busi­ness peut se charger de faire les démarches pour vous. De plus, pour payer moins de coti­sa­tions sur votre micro-entre­prise, vous pourrez aussi faire une demande d’ACRE pour cour­sier.

Pour conclure, n’im­porte quel livreur se doit d’exer­cer son métier en totale sécu­ri­té et d’être épaulé en cas de pépin. Pour cela, nous avons écrit trois guides :

  1. Le premier guide vous explique la pro­tec­tion santé du cour­sier ;
  2. Le deuxième vous parle de l’in­té­rêt de vous couvrir avec une Res­pon­sa­bi­li­té Civile Pro­fes­sion­nelle dédiée aux livreurs ;
  3. Le dernier guide suggère une liste d’é­qui­pe­ments pour rouler en sécu­ri­té, que ce soit en scooter ou à vélo.

Rejoindre la communauté de livreurs

Afin de com­mu­ni­quer avec plu­sieurs livreurs, vous pouvez rejoindre notre groupe Face­book, tandis que pour rester au courant l’ac­tua­li­té du métier de livreur, vous pouvez vous ins­crire à notre news­let­ter.